Linge ancien et mercerie ancienne
Change language to English  Afficher la page en français     


Pour recevoir les nouvelles mises en vente entrez votre adresse email

RSS  Feed

Qu'est RSS?

Logos de solution PayPal

Chèques acceptés  Virements acceptés

Colissimo 48h

RSS  Feed

Qu'est RSS?

SECRET D’ENTRETIEN DE VOS TEXTILES ANCIENS

Pour le respect de ces heures passées, pour ces yeux fatigués et l’imagination de ces femmes, nous devons nous souvenir qu’il est important de transmettre à nos futures générations, notre héritage, le témoin du temps passé. Transmettre l’amour du beau linge est ma vocation et la vôtre aussi. Nous devons nous rappeler que ces pièces sont des antiquités, qu’elles ont une histoire, une âme. Et grâce à vous, elles revivent, enfin de retour à leur place avec, à nouveau, admiration et attention.

Le linge ancien est souvent plus solide que celui qui est actuellement dans le commerce. Il était fait pour durer toute une vie d’homme et souvent passé à la nouvelle génération pour l’utiliser ou tout simplement le terminer par manque de temps ; les mères donnaient leur trousseau à finir à leurs filles.

En comparaison d’une construction de cathédrale et ses nombreuses décennies pour qu’elle sorte de terre, la dextérité, la patience et le talent étaient transmis aux nouvelles brodeuses. Pour certaines d’entre elles (les piéçardes comme on les appelait, elles étaient payées à la pièce), c’était leur gagne-pain et Dieu sait que ce n’était pas évident pour elles de nourrir leur famille à l’époque et qu’elles étaient payés si peu pour un si grand talent fourni !

Dans cette rubrique, mon ambition est de vous convaincre avec mes propres mots, de cet état d’esprit que vous atteindrez lorsque vous aurez réussi à restaurer, redonner ce blanc immaculé cher à nos yeux, à ces pièces qui ont souvent été laissées à l’abandon des dizaines d’années auparavant. Alors, vous pourrez vous laisser glisser dans un fauteuil confortable, une tasse de bon café (une belle tasse svp) dans une main et vous vous laissez transporter dans le passé en admirant votre travail et celui de la brodeuse … vous verrez, c’est la plus agréable des sensations.

Votre succès sera le mien, je vous l’assure !

Maintenant, au travail...

Je nettoie tout mon linge à la main; je n’ai guère confiance en les machines à laver (même les nouvelles générations les plus sophistiquées). Cause directe : le repassage est plus difficile car la machine cause de véritables dégâts à long terme sur le tissu, froissé par un essorage beaucoup trop violent. C’est pourquoi, j’utilise ma bonne vieille bassine en plastique (ce n’est pas très romantique mais sachez que si elle était en aluminium ou autre métal, une réaction chimique avec les produits serait dévastateur). Ne tordez jamais le linge, le résultat serait le même que l’essorage mécanique.

Je pense avoir essayé toutes les suggestions inimaginables en matière d’astuces et recettes de grand-mères pour remettre en état le linge. J’ai utilisé, avec des résultats plus ou moins bons, le produit du lave-vaisselle, du dentifrice, du jus de citron combiné au soleil, du lait cru sur les taches présentées au soleil, en passant par de nombreux produits actuels aux pouvoirs soi-disant miraculeux, des azurants aux blanchissants, de cette pâte qu’on obtient avec de gros sel mélangé à la lessive en poudre et un peu d’eau qu’on applique sur les taches et qu’on laisse agir au soleil avec un bac à eau sous le linge...

En bref, J’ai eu souvent l’impression d’être un de ces disciples de professeur de chimie !

Drap en lin souillé, avec des taches de moisissure, de stockage, avant le traitement et lavage:

Voici le résultat après 24 heures de trempage dans une eau savonneuse et 24 heures de soleil sur herbe:

Pochette à lingerie fine en batiste de lin et dentelle chimique 1890, souillée, jamais lavée avec des taches de moisissure:

Après plusieurs petits trempages de 6 heures et enfin un traitement au lait cru avec une exposition au soleil sur quelques taches jaunâtres persistantes

VEUILLEZ NOTER QUE, BIEN ENTENDU, JE NE PEUX GARANTIR AUCUNE DES METHODES SUIVANTES QUE VOUS CHOISIREZ. LES ASTUCES SUIVANTES NE SONT EN AUCUN CAS UNE GARANTIE DE REUSSITE.

LE BLANC (lin, coton, chanvre)

Je remplie ma bassine avec une eau bien chaude additionnée de lessive de votre choix (moi c’est Ariel) et un blanchissant comme Blanco et laisse tremper au minimum 6 heures (on peut laisser jusqu’à 4 jours). J’utilise une grande cuillère en bois pour remuer de temps en temps afin d’oxygéner le tissu et ainsi faire pénétrer la lessive dans les fibres. Petites ou délicates pièces sont toujours lavées séparément. Quand c’est exceptionnellement fragile, je glisse la pièce dans une taie d’oreiller.

Je mets toujours un verre de vinaigre d’alcool blanc dans la première eau de rinçage pour enlever les résidus chimiques restés collés dans les fibres du tissu. Puis, procédez à un ou deux rinçages à l’eau claire.

Ensuite, je les mets sur un étendeur au dessus de la baignoire ou dehors dans le jardin pour que l’eau s’écoule tranquillement. Vous pouvez les empiler les uns sur les autres et les laisser jusqu’à 24 ou 48 heures jusqu’au moment du repassage.

Blanco ou si vous préférez une autre marque de blanchisseur + alcool de vinaigre blanc. Vous pouvez utiliser un produit de type ‘rubigine’ ou autre marque, pour enlever les taches de rouille (bien suivre les instructions données par les fabricants).

LES COULEURS LAVABLES (lin, coton, chanvre)

Toujours tester les couleurs pour voir si elles ne coulent pas. Ne jamais laver plusieurs pièces colorées ensemble (pareil pour les broderies de couleurs) à moins que vous soyez absolument sûr qu’elles ne décolorent pas sur les autres pièces ! J’ai eu de très mauvaises surprises, et à plusieurs reprises, donc soyez vigilant car quand ça a coulé, c’est pour toujours!

Je dissous complètement une belle dose de gros sel dans de l’eau froide et petit à petit, j’incorpore la lessive liquide (on peut utiliser un produit pour les taches de type Ace délicat ou Enzi plus de chez Eau Ecarlate) afin d’oxygéner les fibres, puis j’y glisse les pièces colorées. C’est supposé stopper le processus de la décoloration. Bien entendu, rien n’est jamais garanti. Il y a bien sûr des produits spécifiques pour la couleur et qui fonctionnent aussi avec une eau plus chaude. Mais là, je vous recommande de bien lire les instructions. On peut aussi, alternativement, laisser tremper 5 minutes, la pièce dans l’eau savonneuse et puis la plonger dans une eau vinaigrée et ainsi de suite, jusqu’à ce que vous soyez satisfait du résultat.

Note

Ne jamais mélanger les traitements chimiques. Pré-rincez vos pièces qui ont subi un blanchiment à l’eau de javel (rappel : je n’aime pas l’eau de javel) ou autres produits détergents dans une eau vinaigrée afin de neutraliser leurs effets et ensuite rincez à plusieurs reprises dans une eau claire avant d’essayer tout autre produit. Ne jamais utiliser d’eau de javel après un traitement au ‘blanco’ ou autres produits de blanchiment sans avoir procéder au rinçage. Vos pièces risquent de tourner au bleu et cela pour toujours. Toujours bien rincer!!!

SOIE, DENTELLE ET AUTRES TEXTILES

Je ne recommande pas de trempage pour ce genre de pièces mais vous conseille d’effectuer plusieurs petits lavages si vous n’êtes pas satisfait du résultat. Ne jamais frotter une tache avec une brosse ou insister trop lourdement au même endroit d’un tissu. Pour essorer, utiliser une serviette éponge de bain, mettez à plat la pièce et enveloppez-la et roulez la serviette de bain. Puis procédez à un séchage à plat. Vous pouvez ensuite repasser la pièce encore humide.

LE RINCAGE

J’utilise toujours du vinaigre d’alcool blanc dans la première eau de rinçage, ce qui enlève tous résidus de savon ou autres traitements restés collés dans les fibres du tissu. Puis, procédez à un ou deux autres rinçages dans une eau claire.

LE REPASSAGE

Repasser toujours vos pièces à l’envers, broderie face à votre table de repassage. C’est la meilleure façon de redonner le relief à une broderie et de plus les fibres du tissu seront plus agréables à regarder.

La première chose à faire, c’est de placer sur votre table à repasser, un molleton de coton épais style lange de bébé… Le plus épais vous obtiendrez, la plus volumineuse broderie vous aurez. Le molleton de coton va absorber la broderie dans son épaisseur et va la cocooner pendant que vous repasser sur l’autre face.

Première Méthode

Eteignez la vapeur de votre fer. Je repasse toujours à température moyenne c’est à dire entre coton et lin (après quand vous aurez une certaine expérience des tissus, vous pourrez augmenter selon votre souhait. Essayez de programmer votre repassage au moment ou votre linge sera légèrement humide ou sinon vous pourrez vaporiser de l’eau tiède un petit quart d’heure avant. Egalement, la congélation peut faciliter le repassage. Enveloppez votre linge dans un sac en plastique et laissez-le dans le congélateur toute une nuit ou dehors pendant l’hiver si les températures sont inférieures à 0. Vous pouvez aussi enfermer votre linge humecté dans un sac plastique afin de le maintenir humide pendant que vous repassez les autres pièces. J’obtiens de meilleurs résultats sans utiliser la vapeur du fer et bien sûr j’ai moins de mauvaises surprises si mon fer venait à cracher comme cela arrive souvent avec les centrales à vapeur.

Repassez votre linge uniquement si vous allez l’utiliser dans un proche avenir, le cas contraire, laissez le tranquille, bien sec (voir stockage ci-après).

Seconde Méthode

Si vous préférez utiliser la vapeur (je fais les deux), faites bien attention à ce que votre centrale soit toujours propre à l’intérieur. Très souvent, vous devez détartrer votre fer, surtout si votre eau est aussi calcaire que la mienne. De plus, il est nécessaire de finir au fer chaud et sec afin d’éviter que votre pièce ne se froisse pas immédiatement après coup, dû au taux d’humidité qui stagnent encore dans les fibres. Donc, toujours bien repasser jusqu’à ce que le linge soit bien sec afin d’éviter la réapparition de ces fameuses ridules.

Après le repassage, vous pouvez accrocher votre linge sur des porte-serviettes pour quelques heures afin de faire disparaitre tout éventuel résidu d’humidité. Vous donnerez ainsi une chance supplémentaire pour l’évaporation totale et le résultat sera plus que satisfaisant. Si vous allez utiliser le linge dans les meilleurs délais, vous pouvez utiliser de l’amidon au moment du repassage. Utiliser de l’amidon est une préférence personnelle et de plus c’est une protection supplémentaire contre les taches. Quand je mets de l’amidon, je l’utilise le plus souvent sous forme de bombe (ma préférence est sans aucun doute pour l’amidon Robin). Sinon, vous pouvez utiliser l’amidon en poudre que vous mettrez dans la dernière eau de rinçage (voir instructions des fabricants, j’utilise Remy en poudre) Vous pouvez aussi transformer cette poudre et la mettre en spray. Par contre, je vous déconseille fortement d’utiliser la recette de la Grand-mère composée de pomme de terre. Les insectes en raffolent!!

Centre de table avec de riches broderies de couleurs, il est propre et prêt au repassage:

Voici le résultat, il a été repassé sur son envers avec un peu d’amidon en bombe:


ADOUCISSANT, PARFUM

Je n’ai pas le reflexe de mettre de l’adoucissant dans l’eau de rinçage de mon linge ancien, c’est pourquoi je ne pourrais dire si je suis pour ou contre. Je trouve que la meilleure des senteurs est celle qui est la plus naturelle : oxygène ! Ceci dit, j’adore la lavande, j’utilise des huiles essentielles de lavande (vendues dans les magasins diététiques ou en parapharmacie ou maintenant sur des sites web spécialisés dans le bio) et j’en mets sur mes oreillers. Je mets également des sachets de lavande un peu partout dans la maison et dans mes armoires (en plus de sentir bon, ça chasse les insectes). J’ai lu qu’on pouvait mettre quelques gouttes de ces huiles essentielles dans le spray qu’on utilise pour humecter le linge ou mélanger à du vinaigre d’alcool et qu’on met dans la dernière eau de rinçage.

STOCKAGE

Si vous comptez entreposer votre linge pour une certaine durée dans le temps, rangez-le propre, non repassé et roulez-le sans trop le serrer. Si vous le laissez des années dans vos armoires sans le bouger, vous risquez de le retrouver en mauvais état. Le tissu sera fragilisé au niveau des plis et finira par craquer par la suite. Aussi, évitez de le stocker trop longtemps s’il a été amidonné …les mites aiment l’amidon surtout si c’est à base de pommes de terre!

Ne stockez pas directement votre linge sur le bois de vos armoires ou commodes sans avoir pris la précaution d’y placer du papier de soie ou une autre protection de votre choix. Si votre linge touche directement le bois, il risque de jaunir très rapidement et d’être taChé par les essences du bois. Vous serez surpris de la vitesse à laquelle le linge jaunit rapidement. Et de plus, c’est vraiment rageant de devoir recommencer de A à Z!

Vous pouvez rouler le linge délicat ou de valeur dans le papier de soie. Attention à l’humidité et à la lumière du jour qui sont la cause de nombreux dégâts. Donc contrôlez bien que votre linge soit bien au sec.

Essayez de visiter vos armoires, au minimum, une fois par an. Ressortez toutes vos pièces et changez-les de place, parfois repliez-les différemment. Stockez les pièces les plus légères sur le dessus.

LE SECHAGE

Plusieurs possibilités s’offrent à vous, soit vous les laisser sécher sur le porte-serviettes de la baignoire, soit en les étalant sur l’herbe de votre jardin et le soleil se chargera de les blanchir, soit sur un étendeur à linge. Parfois, si vous êtes pressé par le temps, vous pouvez utiliser le séche-linge mais je vous en prie, n’en abusez pas, et surtout programmez-le pour que le linge soit encore humide. Si vous étendez votre linge sur un fil, il faudra qu’il sèche sans soleil direct. Le plein soleil risque de faire des décolorations au niveau des plis.

D’AUTRES METHODES

La méthode du soleil

C’est la méthode la plus naturelle, c’est efficace, ça désinfecte et en plus c’est gratuit!

La méthode sèche

Pour les textiles qui ne peuvent pas être immergés dans l’eau ou les textiles fragiles ou délicats. Etalez votre linge au soleil sur l’herbe et laissez agir quelques heures. Les taches se seront, soit évaporées, soit éclaircies. Tournez la pièce et laissez à nouveau agir le soleil. Vous pouvez répéter si nécessaire (je sais bien que le soleil est destructeur mais en aucun cas, je ne vous conseille pas d’exposer à répétitions vos textiles fragiles, cette méthode utilisée de temps en temps permet de sauver une pièce qui de toute façon risquée d’être mise à la poubelle sans cette dernière chance)

La méthode de l’humidité

Vous pouvez pré-traiter vos taches avec une pâte que vous réaliserez à base de gros sel de mer + de la poudre de lavage et un peu d’eau. Il vous suffira d’étaler cette pâte sur la tache et de mettre votre linge à plat sur l’herbe de bonne heure le matin (à la rosée) ou la nuit précédente. Vous pouvez mettre une assiette creuse remplie d’eau sous la tache afin que la pièce soit toujours humide. Vous pouvez la laisser un ou deux jours. Contrôlez que la pièce reste bien humide. Vous pouvez la retourner et à nouveau l’humecter avec un spray. Le soleil va faire son travail, avec l’aide de l’eau et de la chlorophylle. Cette action aide à désinfecter et aussi désodorise. Le seul souci, c’est les oiseaux qui risquent d’y laisser de mauvaises surprises. Avec le savon de Marseille, vous arriverez à enlever ces nouvelles taches. Vous pourrez ensuite procéder à un petit lavage...

AUTRES TRAITEMENTS CONTRE LES TACHES

On peut aussi faire bouillir le linge mais c’est assez astreignant car il faut un grand pour faire tremper un drap en lin ou une grande nappe et le risque de se brûler est grand.

Le blanchiment avec l’eau de javel est le dernier recours. Ne soyez jamais tenté par la facilité d’utiliser ce genre de produit. Rappelez-vous que le chlore est un destructeur de fibres et cela en un temps record. Si vous devez utiliser l’eau de javel, surveillez bien votre pièce et surtout rincez bien avec du vinaigre d’alcool et ensuite plusieurs eaux de rinçage.

"Le marché flamand et les blanchisseuses" ce tableau a été peint par Pieter Bruegel (1520-1569)

C’est un peu à quoi ressemble mon jardin, tout le long de la belle saison.

Profitez bien de vos trésors!

Stéphanie (chezfanny@triplezero.net).


Le seul classement par audience des sites francophones Compteur live

Au Fil Du Lin Et Coton - RCS Melun 482 671 278 - 2, Rue de Verdun - 77940 Thoury Ferrottes - France
TVA non applicable, article 293B du CGI
www.aufildulinetcoton.net est déclaré à la CNIL sous le numéro 1100617
Le contenu de ce site (textes et images) est la propriété de Au Fil du Lin et Coton.
Site fondé en Octobre 2004